En vue du FOSS remark Microsoft affecte leur travail et leur informatique personnelle, quelle menace reprsente Microsoft pour le FOSS, et quelle sont les chances pour que la compagnie devienne un membre apprci de la communaut FOSS. Ceux qui ont rpondu sont Peter Brown de la Free Software Fondation (NdT : Fondation pour le Logiciel Libre), Jim Zemlin de la Linux Foundation (NdT : Fondation Linux), Richard Stallman , fondateur du mouvement du logiciel libre, et Linus Torvalds. Tous ont donn des rponses non seulement complexes et nuances, mais parfois tonnantes compares aux attitudes qu'ils assument souvent. Peter Brown, Directeur Gnral de Totally free Software program Basis De lui mme, Peter Brown n'aurait quasiment pas de get in touch with avec les produits ou la technologie Microsoft. Il y a beaucoup de sites avec de la camelote privatrice, et casque beats by dre certaines agences gouvernementales demandent toujours des systmes d'exploitation prcis. Mais j'vite gnralement ce genre beats by dre pas cher de chose, ou je trouve des alternatives , dit il. En parlant de l'volution des systmes d'oprations libres comme GNU/Linux depuis le passage du dernier millnaire, il ajoute : je dois admettre que je ne ressens aucun inconvnient maintenant. De furthermore, suivre les pistes des menaces touchant les liberts des utilisateurs de logiciels fait partie de son travail. Avec ce mandat, il porte une attention particulire ce que disent les cadres de Microsoft et quelle technologie est utilise dans leurs produits. Ce n'est qu'une selected naturelle de suivre les fournisseurs de logiciels privateurs et le Digital Right Management (DRM) dit il. Il ajoute cependant : Nous n'examinons pas tous les cash et recoins vehicle une fois que vous tes dans le monde privateur, il n'y a pas grand chose dire hormis la ncessit de le quitter. Le problme avec Microsoft, selon Brown, est que beats pas cher c'est une entreprise comme les autres, et les socits n'ont pas de valeurs intrinsques. La seule dclaration de mission, dont il faut tre conscient en ce qui concerne une socit, est celle qui dit : nous sommes ici pour faire de l'argent. Avec cette manire de penser, Brown n'a pas confiance en Microsoft, ni particulirement aux autres entreprises, qu'elles soient privatrices comme Apple ou qu'elles aient un modle d'affaire incluant l'open source, comme Google ou Red Hat. Quand une socit est amicale envers les FOSS, il attribue en grande partie cette attitude casque beats pas cher une individualit qui dfend les